Made in Asia

festival des cultures d'Asie

The Assassin de HOU HSIAO-HSIEN – Cinéma Le Central Colomiers

CINEMA LE CENTRAL COLOMIERS / 4 A 5,80€

The Assassin de HOU HSIAO-HSIEN
Drame, Action, Taïwan. 2016-1h45mn
Prix de la mise en scène Cannes 2015

The Assassin (c) Ad VitamChine, IX siècle. Nie Yinniang revient dans sa famille après des années d’exil. Eduquée par une nonne qui l’a initiée aux arts martiaux, elle est devenue une véritable justicière dont la mission est d’éliminer les tyrans. Son maître lui donne comme mission de tuer son cousin Tian Ji’an, le gouverneur dissident de la province militaire de Weibo. Nie Yinniang va devoir choisir : sacrifier l’homme qu’elle aime ou rompre pour toujours avec « l’ordre des Assassins ».
Un film de sabre à la beauté envoûtante. Une œuvre sublime.
 
 
 
9th century China. 10-year-old general’s daughter Nie Yinniang is abducted by a nun who initiates her into the martial arts, transforming her into an exceptional assassin charged with eliminating cruel and corrupt local governors. One day, having failed in a task, she is sent back by her mistress to the land of her birth, with orders to kill the man to whom she was promised. Nie Yinniang must choose: sacrifice the man she loves or break forever with the sacred way of the righteous assassins. Absolutely beautiful !

Biographie
Après des études de cinéma à l’Académie nationale d’art de Taïwan, Hou Hsiao-Hsien, réalise en 1980 son premier long métrage, Cute girl, qui remporte un franc succès en salles. Sa longue carrière est jalonnée d’oeuvres très personnelles, largement inspirées de son vécu, qui reçoivent de nombreuses récompenses. En 1984, Les Garçons de Fengk uei est primé au Festival des 3 Continents, Un temps pour mourir (1985) décroche le Prix de la Critique Internationale au Festival de Berlin. En 1989, le réalisateur reçoit le Lion d’or à Venise pour La Cite des douleurs. Cette fresque politique ouvre une trilogie sur l’Histoire de Taïwan, qui se poursuivra avec Le maitre des marionnettes (Prix du Jury Cannes 1993) et Good Men, Good Women (1995).

Co-auteur de Taipei Story de son compatriote Edward Yang (dans lequel il joue le rôle principal), producteur d’Epouses et Concubines de Zhang Yimou, Hou Hsiao-Hsien fait le portrait des courtisanes du XIXe siècle dans l’envoûtant Les Fleurs de Shanghai (1998), mais peut aussi dépeindre le Taïwan d’aujourd’hui, comme dans Goodbye South , Goodbye (1997) ou Millennium Mambo (2001), une oeuvre hypnotique qui révèle au public occidental la comédienne Shu Qi.

Hou Hsiao-Hsien, le plus célèbre réalisateur de Taïwan, est le cinéaste du fragment, du souvenir et de la sensation.
 
 
After film studies at the Taiwan National University of Arts, Hou Hsiao-Hsien directed his first feature in 1980, Cute Girl, which was a box office hit.

In 1984, The Boys from Fengkuei further boosted his career. A winner at the Three Continents Festival. A Time to Live, A Time to Die (1985) won an award at the Berlin International Film Festival. In 1989, he won the Golden Lion in Venice for A City of Sadness, a political drama that began a trilogy on the history of Taiwan, continuing with The Puppetmaster (1993, Jury Prize, Cannes Film Festival) and Good Men, Good Women (1995).

A co-writer on Taipei Story, directed by his compatriot Edward Yang, in which he played the lead role. In 1997 Hou Hsiao-Hsien directed Goodbye South, Goodbye, a depiction of contemporary Taiwan, and the following year, Flowers of Shanghai, an enchanting portrait of the world of 19th century courtesans. In 2001, his hypnotic Millennium Mambo revealed actress Shu Qi to the Western world.

Informations

Cinéma Le Central Colomiers
43 Rue du Centre – Colomiers
05 61 15 31 66
cinema le central

Horaires
Mer. 6 avr. 21h
Jeu. 7 avr. 18h30
Lun. 11 avr. 21h
Mer. 13 avr. 18h30
Ven. 15 avr. 21h
Mar. 19 avr. 21h