Made in Asia

festival des cultures d'Asie

Poetry de LEE CHANG-DONG

La Corée est un pays de cinéastes. Les cinémas partenaires de Made in Asia, Utopia, ABC, Le Cratère, l’Autan à Ramonville, le Central à Colomiers, L’Oustal à Auterive, le Véo à Muret, Studio 7 à Auzielle s’en donnent à cœur joie pour vous permettre de (re)découvrir quelques grands moments du cinéma de genre.

MEDIATHEQUE JOSE CABANIS / DIMANCHE 3 AVRIL 2016 A 15H / ENTREE LIBRE

Lee Chang-dong_Poetry @Diaphana DistributionPoetry de LEE CHANG-DONG
Drame, 2010-2h19mn
Prix du scénario au Festival de Cannes 2010

Mija vit avec son petit-fils, collégien. C’est une femme excentrique, pleine de curiosité, qui aime soigner son apparence et qui suit des cours de poésie. Survient un événement inattendu qui lui fait réaliser que la vie n’est pas aussi belle qu’elle le pensait.

Mija is an eccentric woman who attends poetry classes. Suddenly, an unexpected event makes her realize that life is not as beautiful as she believed.

Biographie

Né en 1954 à Daegu, Lee Chang-dong est d’abord un romancier à succès avant de se lancer dans la carrière cinématographique comme scénariste et assistant à la réalisation. Il réalise son premier film Green Fish en 1996. Son second long métrage, Peppermint Candy, invité à la Quinzaine des Réalisateurs en 2000, lui vaut de nombreuses récompenses. Oasis, son troisième film est projeté pour la première fois en 2002 à la Mostra de Venise où il remporte le Prix de la mise en scène. Après avoir quitté son poste de Ministre de la Culture et du Tourisme en Corée du Sud, il réalise son quatrième film, Secret Sunshine, qui est présenté en compétition au Festival de Cannes 2007, et salué par la critique.

Lee Chang-dong est un cinéaste qui s’intéresse en priorité aux gens simples, qui traque des réalités dérangeantes, triviales, pour montrer la beauté là où on n’a pas coutume d’aller la chercher.

Lee Chang-Dong was born in 1954 in Daegu. He was an acclaimed novelist before he turned to cinema when he was over 40 years old. His debut film « Green Fish » (1997) brought immediate success and critical acclaim. « Peppermint Candy » (2000), seemingly having the same ‘lost innocence’ theme as his former work, shoots fiery criticisms against the still-powerful remnants of the Korean military dictatorship regime. With « Oasis » (2002) Lee received countless awards, including the Special Director’s Award at the Venice Film Festival. After he had retired from Minister of Culture of Korea, he shot his acclaimed 4th film, Secret Sunshine, presented at Cannes festival.

Informations

Médiathèque José Cabanis
1, allée Jacques Chaban-Delmas
M° Marengo
bibliotheque.toulouse.fr/